Fonds Euro : de la baisse des rendements à l’illiquidité

Cela fait plusieurs années que les fonds euro rapportent de moins en moins. En 2015 encore, le rendement moyen est tombé a 2,27% contre 2,54% au titre de 2014 selon les statistiques de l'ACPR. Le mot d'ordre pour 2016 est de faire preuve de réalisme et de modération dans la fixation du taux de rendement.  Par ailleurs, le haut conseil de stabilité financière (HCSF) a maintenant la possibilité de bloquer temporairement les rachats effectués par les détenteurs d'assurance-vie en cas de menace sur la stabilité du système. La direction de l'ACPR assure que cette mesure sert à protéger l'épargne des français et affirme qu'elle pourra être mise en place dans l'intérêt de tous.

Notre opinion : On veut bien les croire sur parole. Mais il y a dans cet article une problématique typiquement française où les autorités cherchent à protéger les épargnants en limitant leur liberté d’action. Cet état d’esprit est diamétralement opposé à la mentalité anglo-saxone où la responsabilité individuelle est centrale. Cette mesure qui infantilise les investisseurs français. Il aurait mieux valu leur expliquer le fonctionnement du fonds en euro et les risques inhérents à ce placement. Soulever la question de l'intérêt de tous est surprenant. Comment mettre dans un même sac les intérêts de chacun qui différent par nature.